Patricia RIGOU - KINESIOLOGUE en Essonne à JANVILLE SUR JUINE (91510) et GIF SUR YVETTE (91190)

Mon parcours scientifique

J’ai réalisé un parcours scientifique en tant que biologiste avec un Doctorat de cancérologie dans un laboratoire Inserm à l’Hôpital St Louis (Paris 10ème). J’ai plusieurs publications scientifiques internationales à mon actif. Je suis fascinée, depuis l’enfance, par la complexité et l’intelligence du corps humain. J’ouvrais l’encyclopédie de mes parents à la page explicative de l’ADN et cela m’émerveillait !

Une prise de conscience précoce vers une plus grande ouverture

Je baignais aussi dans un environnement familiale plutôt ouvert à des approches « non conventionnelles » et proche de la philosophie bouddhiste. Je lisais de nombreux ouvrages d’ouverture de conscience et j’assistais à des conférences, par exemple sur les EMI avec des témoignages de médecins et de patients. Par curiosité, j’ai accompagné une personne de ma famille qui se formait à la méthode ENAHOS de rééquilibrage énergétique que je pratique actuellement. Je me suis portée « volontaire » à tester l’approche. J’ai constaté moi-même la véracité des informations issues de cette pratique et son action sur mon mieux-être. Il ne s’agit pas de « croire », il faut « expérimenter » et se faire son propre jugement !

« Sauter le pas »

Au cours de mon parcours et de ma thèse de science en cancérologie, une « crise de vie » m’a amené à remettre en question certaines de mes croyances scientifiques et sauter une nouvelle étape. J’avais déjà constaté que la biologie humaine ne se limite pas à ce que l’expérimentation scientifique « standard » nous enseigne. Mais la vie nous amène parfois assez brutalement sur de nouvelles voies ! Je sentais au fond de moi que je devais « sauter le pas » et j’ai alors commencé à me former à des approches alternatives énergétiques. A ce moment, j’ai senti que j’étais là au bon moment et que cela était juste.

Je poursuivais mon parcours scientifique en parallèle de ce que j’expérimentais à côté. Bien sûr, je parlais très peu de ce que je faisais dans les milieux scientifiques malheureusement trop fermés à ces approches. Suite à l’obtention d’un Master spécialisé en Stratégie et Management des Industries de Santé à l’Essec Business School, j’ai exercé pendant 10 ans des postes tels que Chef de projet Santé, Chargée d’affaire dans l’accompagnement de 25 sociétés de biotechnologie et Responsable Partenariat dans une fédération qui gère les Centres de Lutte Contre le Cancer à l’échelle nationale en lien avec les industries de santé.

Une nouvelle étape de vie dans mon parcours scientifique

Tout en poursuivant ma carrière scientifique dans le privé, j’ai continué à me former en rééquilibrage énergétique. Je lisais beaucoup et j’ai assisté à de nombreuses conférences en développement personnel m’amenant à une profonde ouverture de conscience. J’ai plus de 25 ans de développement personnel.

J’ai pris conscience de la présence du corps physique, de la conscience cellulaire, et du rôle complexe de l’ADN dont nous commençons seulement à entrevoir certaines facettes. A cela s’ajoute le rôle essentiel des corps énergétiques appelés également « corps subtils ».

Je voudrais insister sur cette « conscience cellulaire qui porte l’information« . J’ai pu constater au cours de mes différentes pratiques que chaque parcelle de notre corps est « information ». C’est donc la base du travail des approches énergétiques, et en particulier, de la kinésiologie pour libérer les charges émotionnelles bloquantes.

J’irai encore plus loin dans cette définition. Le corps et nos cellules sont une véritable intelligence. Or, nous n’avons pas appris à voir les choses ainsi. Le système éducatif ne nous apprend pas à aller dans nos ressentis. Nous avons l’impression que notre cerveau dirige l’ensemble, et plus particulièrement, notre cerveau analytique !

Etre à l’écoute de son corps

Un certain nombre de personnes que je reçois ne ressent pas leur corps. Elles restent dans le mental qui les rassure et « veille aux grains ». Elles prennent pour vérités indiscutables les perceptions de leur mental.

Cependant, nous avons plutôt tendance à ne pas nous écouter. J’ai le souvenir dans ma famille de phrase du genre « il ne faut pas trop s’écouter ». C’est regrettable car les déséquilibres s’accumulent. Il est parfois impossible de faire machine arrière et de rééquilibrer rétrospectivement.

Or, c’est bien le corps qui donne les messages d’un déséquilibre à corriger. Notre corps est notre plus grand enseignant ! La kinésiologie en s’aidant du test musculaire est un outil pertinent d’écoute du corps.

Les corps énergétiques sont en interaction permanente avec notre structure physique. Les méridiens chinois font partie de ces structures énergétiques et agissent sur la biochimie du corps physique et l’aspect psycho-émotionnel de la personne.

A cela s’ajoutent l’épigénétique, notre microbiote, nos « différents cerveaux » et notre capacité à cocréer notre réalité. Nos pensées, nos émotions, nos systèmes de croyance et nos mémoires nous entraînent dans une certaine projection de la réalité.

Nous sommes tous capable de projeter une réalité plus en adéquation avec nous-même !

Une séance de kinésiologie prend en compte la TOTALITE de ces aspects et l’humain dans sa globalité !

Les équilibrations incluent les informations nécessaires à tous ces niveaux. Elles aideront le consultant à se projeter vers une réalité plus en phase avec lui-même.

La kinésiologie : un « bond majeur » dans mon parcours de vie

La kinésiologie m’a amené à faire un « saut très important » dans la connaissance de moi-même. Ainsi, elle m’a aidé à redéfinir une nouvelle réalité en me libérant des poids émotionnels qui me pesaient.

J’aime bien donner l’image suivante. C’est comme si, au lieu d’avancer dans la vie en s’adaptant à un sac à dos de 50 kilos, on cheminait avec un bagage de 5 kilos ! Nous nous pouvons aisément imaginer la différence !

La kinésiologie m’a permis de prendre du recul à la fois sur mes états émotionnels et ceux des autres. Je suis beaucoup plus A L’ECOUTE de moi-même, et ma relation avec autrui s’en trouve améliorée. Je ressens les changements CORPORELLEMENT. J’ai trouvé un outil sans commune mesure pour apprendre qui je suis et pour comprendre les messages de mon corps.

Moins de peurs, moins de doute, la libération de deuils et de mémoires transgénérationnelles, plus de confiance, une relation différente avec mon environnement, plus d’harmonie et de facilité sont les quelques facettes de ce travail en kinésiologie. Pour moi, le changement est PALPABLE et « VISIBLE ». Mon faciès est plus détendu. Les personnes qui m’ont vu avant puis après la formation de kinésiologue me disent que mon visage s’est adouci. Je me sens plus stable et équilibrée, bien ancrée sur mes fondations et je retrouve une force et un potentiel que j’avais oublié ! Je suis EN PHASE avec moi-même.

Tous les outils de kinésiologie, de réflexologie cranio-sacrée, de détoxination et de rééquilibrage énergétique sont COMPLEMENTAIRES. Tout comme moi, ils vous aideront dans de votre cheminement pour un meilleur EQUILIBRE.

Mon parcours scientifique : faire le pont entre deux mondes

Actuellement, j’ai retrouvé une activité professionnelle visant à permettre à des projets scientifiques et médicaux innovants à forte valeur ajoutée à atteindre le marché. En parallèle, j’exerce ma profession de kinésiologue. Je réalise la chance qui est mienne de pouvoir faire le pont entre 2 mondes distincts « en apparence » : un pied dans la science médicale, l’innovation et l’entrepreneuriat, et un pied dans la compréhension des mécanismes subtils émotionnels ! Je me sens totalement ancrée dans une compréhension globale et plus adéquate de l’humain !

J’accomplis ce pourquoi je me suis toujours sentie faite ! Etre dans l’écosystème des sciences médicales et des thérapies émotionnelles et énergétiques. Un formidable challenge pour moi dont les possibilités et les opportunités sont infinies… Il y a tant à faire pour aider les personnes à retrouver un équilibre, et tant à faire pour faire avancer la compréhension de l’humain !

Accueil